Audition du SFIB – Syndicat de l’Industrie des Technologies de l’Information

11.10.2012

- Maxence DEMERLE, déléguée générale adjointe
- Renaud DESCHAMP, Président du SFIB et DG de Lexmark France
- Antoine VIVIEN, Vice-Président du SFIB et Secrétaire Général d’HP France
- Lionel THOUMYRE, Président de la commission SFIB sur la copie privée et responsable des sujets de propriétés intellectuelles pour Intel Europe




les réponses et réactions

  • morigan le 23.10.2012 à 16 h 09 min

    Alors on nous promet une possible interopérabilité avec une tolérance contractuelle de 5 copies par foyer. Bah faites le, et on verra après, hein. Megaupload, je vous garantie que c’était interopérable, mais sans restrictions indues. En tout cas proposer des DRM, c’est une bonne idée pour continuer de se tirer dans le pieds.

    Pour ce qui est de la copie privée, effectivement, c’est un peu aberrant que cela tombe de manière erratique sur divers produits technologique, ce qui induis plusieurs comportement pervers, mais prévisibles.
    - D’abord, l’achat a l’étranger de tous les supports taxés quand c’est possible.
    - Ensuite, cette taxe est perçue comme un droit au piratage, puisque le consommateur se voit taxé sans obtenir de droit (la copie privée est une exception, cad une tolérance et non un droit), il s’en arroge un, ce qui est légitime a défaut d’être légal.
    - la collecte en amont ne donnant lieu a remboursement pour les professionnels qu’après une lourde procédure est effectivement une ineptie.

    consultantnumerique le 18.10.2012 à 10 h 26 min

    @yt75
    que voulez vous dire exactement par « bibliothèque personnelle » ?

    yt75 le 16.10.2012 à 15 h 59 min

    Note: Mes excuses pour les fautes horribles (tapé trop vite):
    « Et l’important est surtout bien évidemment la mise en place d’une alternative vraiment non monopolistique, atawad, et garantissant la confidentialité des bibliothèques personnelles »
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/

    yt75 le 16.10.2012 à 14 h 32 min

    Et l’important et surtout bien évidemment la mise en place du alternative vraiment non monopolistique :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/

    Aussi discuté ci-dessous :
    http://www.ecrans.fr/forums/viewtopic.php?id=14133
    (entre autres)

    yt75 le 16.10.2012 à 13 h 42 min

    Ces gens là n’ont donc toujours pas pigé que si blocage des centres de piratages (seule méthode valide), ça n’est pas avec du déréférencement que ça se fait ? (enfin si si on veut, question de vocabulaire, déréférencement d’IP dans les DNS oui).
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/

    Quand va t’on comprendre qu’avant de parler technique, il y a une question de choix entre :
    - s’en prendre aux centres (il y en a TOUJOURS, et le piratage zéro n’a strictement aucune importance)
    - s’en prendre aux utilisateurs finaux (délires Orwellien monitoring des flux utilisateurs)

    Seule la première option est bien entendue valide.

vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.