Composition de la mission

Présidée par Pierre Lescure,
la mission comprend un coordinateur, Jean-Baptiste Gourdin,
trois rapporteurs, Raphaël Keller, Sarah Lacoche et Juliette Mant,
trois experts, Frédéric Bokobza, Thierry Chèze, Jean-Philippe Mochon
et une assistante, Marie-Laure Drouin


Pierre Lescure

Directeur général délégué du théâtre Marigny, à Paris, Pierre Lescure est diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ). Comme animateur, producteur et journaliste, il a travaillé à RTL, RMC, Antenne 2 (Les Enfants du Rock et la direction de la rédaction), Europe 1, avant de préparer avec André Rousselet le lancement en 1984 de la nouvelle chaîne payante Canal+. Il en sera le directeur, puis le directeur général en 1986. Il devient président directeur général du groupe Canal+ en 1994 et jusqu’en 2002.

Pierre Lescure a été nommé en 2008 producteur et directeur des opérations du théâtre Marigny où il a succédé à Robert Hossein.

Il a été membre du conseil de surveillance de la société Le Monde, administrateur de Thomson (2002-2010) et est toujours membre du « collège des personnes qualifiées » de la Fondation Technicolor pour le patrimoine du cinéma. Il est administrateur de Havas, du groupe suisse Kudelski et de la société espagnole PrisaTV. Il est membre du conseil de surveillance du groupe Lagardère.


Jean-Baptiste Gourdin

Diplômé de Sciences-Po Paris et titulaire d’un DEA de droit des affaires de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne, il est un ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (promotion Simone Veil). Ancien avocat en droit social, magistrat à la Cour des comptes depuis 2006, il a été rapporteur de la mission « Création et diversité musicale à l’ère numérique » qui a remis son rapport au ministre de la Culture et de la Communication en septembre 2011.

Depuis octobre 2011, il dirige la mission de préfiguration du Centre national de la musique, devenue association en mars 2012. Au sein de cette structure, il a notamment piloté la réflexion sur les aides à la production phonographique et aux services de musique en ligne, ainsi que sur l’observation économique et la fonction ressources.


Raphaël Keller

Chargé de mission à la Direction générale des médias et des industries culturelles, au sein du ministère de la Culture et de la Communication, depuis juin 2011, il a la charge des dossiers relatifs à la numérisation des réseaux de diffusion hertzienne terrestre (télévision et radio).
Ingénieur des Mines, ancien élève de l’École polytechnique (2003-2006) et de Télécom ParisTech (2006-2008), Raphaël Keller est également titulaire d’un Master de sciences cognitives (ENS-EHESS-Paris V ; 2006-2007) et prépare une thèse en mathématiques appliquées à la biologie au Centre de recherche en épistémologie appliquée (CREA, École polytechnique).


Sarah Lacoche

Inspectrice des finances depuis 2009, Sarah Lacoche a été experte en restructuration de dette au secrétariat général du Club de Paris, direction générale du Trésor (1998-2001) puis à la Banque mondiale (2001-2003).

Appelée comme économiste au Fond Monétaire International (2003-2008), elle a principalement travaillé sur les pays à bas revenus et sur les enjeux de gestion des revenus pétroliers. Elle a ensuite été conseillère technique Présidence française de l’Union européenne au sein du cabinet du ministre de l’Economie, des finances et de l’industrie (2008-2009). Elle a précédemment été rapporteure du groupe de travail sur les dépenses d’assurance maladie présidé par M. Raoul Briet en 2009.


Juliette Mant

Juliette Mant. Elle est depuis janvier 2011 assistante parlementaire de Marcel Rogemont, député d’Ille-et-Vilaine, et membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation. Titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en droit des médias, elle est également depuis 2005 conférencière en droit des médias et des nouvelles technologies à la faculté de droit d’Aix-Marseille III.
Elle rédige une thèse sur le « dividende numérique ».

De 2008 à 2010, elle a été chargée d’études juridiques à la direction générale des médias et des industries culturelles, ministère de la Culture et de la Communication, au bureau des affaires européennes et internationales. Elle a été déléguée française au « groupe audiovisuel » du Conseil de l’Union européenne, déléguée française au « Comité directeur pour les médias et les nouveaux services de la Communication » du Conseil de l’Europe et expert français à la Commission européenne sur l’accès conditionnel aux programmes.

Frédéric Bokobza

Sous-directeur du développement de l’économie culturelle au ministère de la Culture et de la Communication (direction générale des médias et des industries culturelles.) depuis janvier 2010, il est à ce titre responsable des questions de financement des industries culturelles ainsi que, de manière transverse à la direction générale, des affaires européennes et internationales, des études et évaluations économiques et des questions à caractère technique (numérisation des réseaux de diffusion hertzienne notamment).

Ancien élève de l’école nationale supérieure des télécommunications (1994-96) et de l’école Polytechnique (1991-1994), il a travaillé au sein des Services du Premier ministre (direction du développement des médias) de 2003 à 2009, d’abord comme chef du bureau des affaires européennes et internationales puis, puis à la tête de la sous-direction du développement et de la société de l’information.


Thierry Cheze

Journaliste de cinéma, chef des infos au mensuel de cinéma Studio Cinélive depuis sa création en 2009, il collabore aussi chaque semaine à de nombreuses émissions télévisées, dont « Ça balance à Paris » sur Paris Première et le « Ciné Club » de France 2 depuis septembre 2007.

Il a co-signé de nombreux documentaires sur le septième art (portrait de Dominique Besnehard, « 30 ans de César », Profession : acteur, Profession : actrice…).


Jean-Philippe Mochon

Chef du Service des affaires juridiques et internationales au Secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication depuis janvier 2010, Jean-Philippe Mochon est, à ce titre, responsable notamment des questions européennes ainsi que de propriété littéraire et artistique.
Titulaire d’une maîtrise d’histoire, ancien élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Ecole nationale d’administration, il est depuis 1998 membre du Conseil d’Etat.
Après avoir été conseiller économique à l’Ambassade de France en Inde (2002-2005), Jean-Philippe Mochon a également été conseiller juridique au Secrétariat général des affaires européennes (2006-2007) et à la Représentation de la France auprès de l’Union Européenne (2007-2009), où il était notamment responsable des questions de propriété intellectuelle.


Marie-Laure Drouin

Assistante de direction au Cabinet de la ministre de la Culture et de la Communication depuis 2010, Marie-Laure Drouin est diplômée de l’Institut d’études supérieures des arts de Paris (IESA), elle a une maîtrise de lettre modernes et une maîtrise d’information et communication. Depuis 1997, elle a été scénariste dans l’édition numérique, chef de projet multimédia et organisatrice de conférences. Elle a remporté au MILIA 2000 le prix international du Jeune Créateur.